experts du jouet depuis 30 ans
: Que l’on soit professionnels ou parents d’enfants en situation de handicap, chacun sait combien il est...
Du nouveau au Musée Suisse du jeu : Le Musée Suisse du Jeu à la Tour-de-Peltz (au bord du lac, près de...
: Si vous avez aux alentours de 40/50 ans (!) ... Netflix fait revivre pour vous les jouets qui étaient les...
Sécurité : rappel de jouets : Avis de rappel du 28 février 2018 Pour des doudous de marque BOUT’CHOU en...
Lego, éco responsable, grâce à la canne à sucre : Il y a quelques jours Lego a annoncé  qu'en 2018 une...
"Black dolls", poupées de bois, de chiffon, de cuir : une exposition exceptionnelle : Le jouet est toujours un...
4e jeu Enfantoys - Mars 2018 : Le 4e concours Enfantoys demande de répondre à une seule question. C'est...
Des jouets dans les photos. Allo, Allo, ça nous parle. : Des adultes ont inventé une nouvelle façon de...
Jouer c'est faire. Regarder un film c'est quoi ? : Les grands fabricants allemands comme Playmobil ou Shleich,...
Jouets d’occasion : plastiques et peintures potentiellement dangereux : Une nouvelle étude vient s’ajouter...
Père Noël, tu viens à la crèche ? : Il y a des crèches ou des relais où l'on ne fait pas de déco...
Barbie et nous : Que l'on soit pour ou contre, la poupée Barbie laisse peu de gens indifférents. Après avoir...
Qui range les jouets ? : Les parents sont souvent fatigués de devoir ranger les jouets de leurs enfants. On en...
La plus vieille voiture du monde ... à ce jour ! : Depuis quand les enfants jouent-ils aux petites voitures ?...
Filles, garçons.... jouer ensemble ? : 43 000 ans après CroMagnon c'est encore vrai ! Paroles d'enfants : Les...
Les "King-Jouet", des magasins récompensés : extrait de...
Lego pour Tous et Toutes : lu sur...
Sovietskie igrushki : Pour les vrais amateurs de très vieux cinéma aller voir dans le dossier "Les jouets au...
Marionnettes 2017 : Quand des adultes (très) branchés jouent avec des marionnettes c'est plutôt fascinant. ...
Côté Jouets écologiques : Lors de journées européennes LUDI sur le sujet du "Jeu et des enfants porteurs de...
Dossier Jouets et cinéma, du nouveau : Un film d'animation belge vient d'êtra ajouté à la liste des films à...
Le canard en plastique : Vous aimez les histoires de jouets ? Sur le blog C'EST NABUM, chez Médiapart (octobre...
Mélodie en jouets : Au musée de jouet de Moirans en Montagne (Jura) , on peut découvrir en ce moment...
Cayla, la poupée interdite : La poupée Cayla est interdite à la vente en Allemagne. Frédéric Bianchi,...
BB-9E fait son apparition dans les jouets : Jouets, spin off et droits dérivés : "Vendredi 1er septembre,...
Boutique L'Apprenti Sage : Pour Enfantoys l'ouverture d'une boutique de jouets est toujours une bonne...
Les jouets connectés, attention : Le 17 juillet 2017, le FBI a émis un avertissement destiné aux parents...
Hochet Brio : Information du 29 juin 2017. La société suédoise Brio, fabricant réputé de jouets en bois...
O'ball, problème de sécurité : Sur sa chaîne, Enfantoys a mis en avant le jouet O'ball, parmi les jouets les...
Les hand spinners : Ca y est, ils arrivent, ils arrivent. Ils tournent de plus en plus vite, de mains en mains,...
Les jouets au cinéma : expo Les jouets au cinéma jusqu'en octobre 2017 à...
Jouets bonheur, jouets malheur : Dans notre dossier Qui fabrique les jouets, voici les éléments principaux...
Les Tric Trac d'Or 2016 pour les enfants : Plaisir d'annoncer les résultats des Tric Trac d'Or 2016 pour les...
Du temps pour jouer dehors : Jouer est une activité fondamentale pour les enfants. Et jouer ce n'est...

Comment choisir un jouet

Peut-on parler de "bons jouets"

Peut-on parler de "bons jouets" ?
skwish en bois et catoutchoicsOui, indéniablement pour Enfantoys qui les présente dans ses vidéos youtube selon des  critères de sélection assez précis .
Les jouets proposés par les fabricants naissent de la rencontre entre une idée de l'enfance et une réalité économique qui influence largement le résultat final. C'est pourquoi la présence de certaines caractéristiques permet de parler de "bons jouets".

La sécurité, bien sûr dans ses différents composants, physiques, chimiques, électriques : pour que le jeu soit sans risque dans une utilisation conforme à ce qu'a voulu le fabricant. Un cube en bois n'est pas fait pour être projeté sur les chevaliers du clan adverse !    
✴ La solidité de l'ensemble et  des éléments de jonction des pièces entre elles : ceci assure la durabilité du jouet. Un "bon jouet" est un objet avec lequel on peut jouer plusieurs fois sinon longtemps.
✴ Le volume ou la taille du jouet doivent être en rapport avec l'âge des enfants auxquels il est destiné. Contre-exemples : taille des poupées trop petite à 2 ans, pions et plateau trop petits pour un jeu de société pour les 4 ans, étal de marchand(e) trop bas, porteur trop large que l'enfant ne peut pas enjamber à 18 mois. Pour choisir, écoutez votre bon sens, c' est souvent le meilleur des conseillers. 
✴ La cohérence entre le désir de jouer que déclenche la vue du jouet et les possibilités qu'il offre réellement. Contre-exemples : une voiture dont les roues ne roulent pas, une poupée dont les vêtements sont cousus à même le corps de la poupée (n'oublions pas que les premiers jeux de poupée consistent à les déshabiler), un jeu de société dont la règle est trop complexe.
✴ La possibilité de régler ou de couper le son : particulièrement avec les jouets d'éveil et les poupées multi-fonctions.
✴ La provenance du jouet, lorsqu'il est possible de la vérifier. Dans tous les cas, un jouet fabriqué en Europe a plus de chance d'être fait dans des conditions qui respectent le règlement de l'Organisation mondiale du travail.

Choisir des jouets en rapport avec les capacités des enfants

Ne pas oublier que l'âge indiqué sur la boîte est un conseil très large qui ne peut à lui seul vous aider à choisir. Le mieux c'est d'avoir observé les enfants tels qu'ils sont, sans vouloir à tout prix les comparer et les faire rentrer dans des cases théoriques. Chaque enfant à son rythme pour grandir : certains marchent à 8 mois, d'autres ne marchent pas encore à 14 mois et parions que tous les deux sauront courir à 20 ans ! 

Voici une façon simple de s'y retrouver (à peu près) dans le monde des jouets : on peut les répartir en 4 catégories, les jeux d'éveil, les jeux symboliques, les jeux de règles et les jeux d'assemblage.
Pour les enfants, ces catégories ne sont pas imperméables, elles se chevauchent car les enfants continuent à jouer longtemps avec des jouets pour lesquels ils ont de l'affection. Et chaque enfant joue selon ses besoins, son cadre et sa culture familiale. . 

hochet balle à billesLes jeux d'éveil (qu'on appelle aussi jeux d'exercices)
A partir de quelques mois : jouets d'éveil sensoriels
A partir de 5/6 mois : jouets de manipulation
A partir de 1 an : jouets pour les mouvements de tout le corps, jouets moteurs

Les jeux symboliques (jeux pour faire semblant)
A partir de 2 ans et quelques mois : jouets pour faire semblant, en étant dans un rôle
A partir de 3 ans et demi : jouets pour imiter des situations avec des figurines, animaux, personnages ...

Les jeux de règles (jeux de société).
A partir de 4 ans, les premiers jeux de société  avec compréhension du fonctionnement et de l'intérêt de la règle.
Les jeux de construction.
A partir de 3 / 4 ans

Quelques exemples :

Pour les tout-petits, Les jouets à regarder, à toucher, à sentir, à écouter, à mettre à la bouche. Ce sont les jouets d'éveil, Le  mobile à suspendre au-dessus du berceau est le tout premier jouet, celui avec lequel un nouveau né peut jouer à condition qu'il soit très coloré et ne soit pas disposé trop loin du regard du bébé.

Quand les bébés tiennent assis : des jouets à manipuler, des hochets, des jouets à frapper, des pop up, des boites pour mettre dedans en plus des jouets sensoriels à toucher, à écouter comme ceux pour les plus petits.

Pour les bébés-marcheurs ou ceux qui commencent à marcher : des jouets qui les incitent à se déplacer, des jouets à tirer, à pousser, pour grimper mais aussi des jouets avec des poignées pour pouvoir les transporter. 

La fameuse boîte à formes musicale de BattatPour les 15/18 mois : les boîtes à formes, des jouets pour transvaser et des jouets moteurs  pour monter dessus et se déplacer

Pour les plus de 2 ans et demi qui commencent à  faire semblant : les premiers poupons (qui ne parlent pas car ce sont les enfants qui doivent parler !), des dinettes simples, des poussettes, des voitures et des camions tout simples

Pour les plus de 3 ans et demi qui sont dans les jeux de mise en scène : les figurines, animaux, personnages, les petites voitures, maisons de poupées, garages, les  premiers jouets pour construire.  Mais aussi pensez aux déguisements

A partir de 4 ans, les figurines de type Barbie ou Lottie. Les premiers jeux de société et des jeux de construction

A partir de 5 /9 ans, des jeux de société, des jeux de construction, des jeux de découvertes artisanales ou scientifiques. Et les jeux vidéo ? ce sont toujours des jeux de société qui sont organisés autour d'une règle que l'on doit suivre sans pouvoir la changer.  

Et les jeux vidéo ?

PAS D'ECRAN AVANT 2 ANS. PAS D'ECRAN, NI TELE, NI JEU VIDEO, NI ECRAN DE SMARTPHONE.

C'est la recommandation très sérieuse des médecins, pédiatres, chercheurs, experts comme ceux d' Enfantoys.
Pas d'écran avant 2 ans car les dégâts sont énormes sur l'attention et la concentration mais aussi le dynamisme des enfants, leur capacité à être en relations avec les adultes, etc.

En avril 2017, le docteur Ducanda que l'on voit ci-contre, médecin de PMI (Protection Maternelle et Infantile) et le docteur Terrasse ont lancé un message effarant aux parents d'enfants de 0 à 4 ans. A 3 ans, le temps qu'un enfant passe devant un ou des écrans doit être très limité. Dans tous les cas, ce temps passé devant un écran devra se faire en compagnie d'un adulte. Il est vivement recommandé qu'un enfant de 3 ans ne soit pas laissé seul devant l'écran.

Pour les parents et professionnels qui veulent en savoir plus pour être vraiment convaincus, voici une conférence du Dr Monzée, docteur en neuroscience  "Les écrans et le développement des enfants. Quels sont les effets réels ?

Ensuite, le temps d'écran doit toujours être limité et la relation aux écrans doit être gérée par les parents comme ils savent gérer la relation aux bonbons, au chocolat ou au Coca-cola !

Les enfants ont leurs idées

Drône fascinantLes jouets cadeaux qui arrivent dans la vie des enfants à Noël sont souvent accompagnés d'incertitudes, de surprises, de devinettes, d'attentes fébriles et c'est déjà une forme de grand jeu.

La gestion de ce temps ludique avec ses rêves, ses inquiétudes, ses impatiences demande aux parents de la compréhension, de l'écoute et une forme de subtilité  pour que les plaisirs de ce jeu soient partagés par tous. La concertation entre parents et enfants avec la visite dans les magasins, la consultation des catalogues et éventuellement la lettre au père Noël sont des étapes incontournables dans ce grand jeu familial.   

A partir de 6 ans, l'enfant est lui-même un prescripteur. Il sait ce dont il a envie, il en a parlé (longuement) avec ses amis, il a consulté les catalogues ou regardé la télévision. N'empêche c'est une bonne idée d'aller faire un tour avec lui dans les magasins pour confronter ses envies à la réalité des jouets, pour avoir une approche des prix et de ce qui est possible pour les acheteurs, parents ou grand parents la plupart du temps.

Amour de nounoursVers  4/5 ans ce "petit tour " dans les magasins de jouets permet aux adultes d'avoir une idée des jouets qu'ils pourront acheter et des prix aussi. C'est le moment pour en savoir un peu plus sur les désirs des enfants, leurs goûts sans pour autant s'enfermer dans des choix uniques et définitifs. Cette balade d'avant Noël reste celle des peut-être, des pourquoi pas et des commentaires sur la qualité des jouets, leur prix, leur durée, et, éventuellement des échanges sur l' intérêt que chacun y voit.  

Avant 4 ans ce moment de plaisir partagé peut apporter des informations aux adultes sur les goûts des enfants mais c'est avant tout un repérage parmi les catégories de jouets, les prix et les fabricants. Pour les enfants c'est un premier indice de ce qui va arriver bientôt, Noël et ses cadeaux.

Questions pratiques à se poser avant d'acheter

▶ Sécurité du jouet qui est liée à l'endroit où il est acheté (magasin ou vide grenier ...) et à son âge (neuf ou d'occasion)

Jouer au chantierEst-ce un vrai jouet qui va faire plaisir à l'enfant ou un jouet pseudo-éducatif qui risque vite de l'ennuyer car il ne donne pas envie de jouer

▶ Est-il facile à  utiliser ? les pièces ne sont-elles pas trop petites ?- le jouet n'est-il pas trop compliqué à faire fonctionner ? Regarder à  2 fois avant de se décider pour un jouet d'activités manuelles comme le petit potier, la fabrique à  chocolats ou le métier à tisser : qui va jouer l'enfant ou l'adulte dont la présence risque d'être indispensable ? 

▶ Pour un  jouet pour un jeune enfant : est-il facile à nettoyer ou à laver ?

▶ Est-il solide et fait pour durer longtemps ou semble- t-il fragile même si c'est un jouet volumineux ?

Jouet de NoëlEst ce que la boîte correspond à la taille du jouet ou la boîte est-elle beaucoup plus grosse que le jouet, juste pour faire bonne impression ?

▶ Question de prix : quel est le rapport qualité / prix ?  Est-ce un jouet gros mangeur de piles ?

▶ Penser à  varier les idées : avant d'aller acheter un jouet, prendre le temps d'aller faire un tour sur les étagères ou dans le placard à jouets. Pour éviter de choisir un jouet que l'enfant a déjà ou son équivalent.

▶ Privilégier un jouet de bonne qualité et plus volumineux qu'une série de petits jouets sans importance. Le plus difficile étant de convaincre les membres de la famille de se regrouper autour d'un même cadeau, ce qui n'est pas toujours facile !

Qui achète les jouets ?

Futur guitariste !Les parents achètent les jouets et jouent
article extrait de la revue Parent février 2016 

Le label “Approuvé par les familles” vient de dévoiler les résultats de son baromètre 2016, spécial conso-famille, une enquête menée par l’Institut “Juniors & Co”*. Il analyse le mode de vie et de consommation des parents, et la place de l’enfant dans les décisions d’achat au quotidien.
Premier enseignement : les parents accordent, en grande majorité, une forte importance à l’épanouissement et à l’équilibre personnel de l’enfant. Il y a encore quelques années, c’était la réussite scolaire qui était la priorité n°1.
Dans le détail, 42 % des parents passent plus de 2 heures par semaine à jouer avec leurs enfants (contre 40 % l’an dernier), 54 % plus de 2 heures hebdomadaires pour l’aide aux devoirs (contre 52 % en 2015), et 1 parent sur 2 fait au minimum une sortie de 2 heures avec ses enfants (hors shopping), contre 32 % il y a un an.
Les parents ont également expliqué que leur enfant avait un rôle important dans la décision des dépenses familiales. Il s’agit avant tout d’une recherche de consensus entre parents et enfants, d’une “consommation partagée”. Le parent écoute l’enfant, qui expose son souhait, et entérine ou pas ce choix. On apprend aussi que près de 4 parents sur 10 dépensent la somme de 800 € par enfant et par an pour l’habillement, les jouets et les activités extra-scolaires.  Pour approfondir la question du choix des jouets lire la page "Les outils de Enfantoys"

Qui joue ? c'est le grand-père ....Les grands-parents achètent beaucoup de jouets 
La nouveauté pointée par cette étude concerne la place grandissante des grands-parents dans l’éducation de l'enfant. Près de 57 % des parents interrogés estiment que les grands-parents jouent un rôle complémentaire dans l’éducation de leurs enfants. Ceux-ci participent à la vie de leurs petits-enfants non seulement en termes de transmission et de partage, mais aussi au niveau financier.
En effet, 38 % des grands-parents ont un budget annuel de plus de 200 € par petit-enfant. Ce sont essentiellement des dépenses qui concernent les jouets et les jeux (59 %). 

*Etude réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population française, composé de 500 foyers avec des enfants de 6 à 12 ans, du 21 juillet au 23 août 2015.